Nouveautés
Bienvenue sur notre nouveau site ! Vous avez déjà un compte ? Veuillez réinitialiser votre mot de passe sur la page "Connexion" en cliquant sur "Mot de passe perdu ?"

Prendre le risque de l’Autre

L'émergence de l'hospitalité

Triades
12,00

Présentation de l’ouvrage

Pour le philosophe Jacques Derrida, il y a hospitalité quand « l’hôte devient l’hôte de l’hôte » ; quand l’invité invite celui qui l’invite. Cela se décide au seuil. Le seuil est ce qui maintient le milieu entre dehors et dedans. C’est là que se décide s’il y a rencontre ou non.
L’invité, ici, n’est pas seulement l’étranger venant d’une autre culture. C’est l’inconnu, le nouveau, le spirituel, l’Autre, bref tout ce à quoi je suis confronté, qui rend ma vie imprévisible, et qui m’enrichit lorsque je réussis à l’inviter, à l’accueillir en moi. D’un autre côté, je suis moi aussi un voyageur, un étranger, qui a parfois le bonheur d’être accueilli de façon que je me sente chez moi en l’Autre.
La question de l’hospitalité est donc la question de la société tout entière, qui exige la différence et l’étrangeté, mais permet en même temps la relation.

Ce petit livre examine comment, à notre époque, on peut vivre de tels moments de seuil où l’esprit est présent.

Sommaire

– 1. Le lieu du commencement – ou : le ciel et l‘enfer du quotidien Le ciel et l’enfer aujourd’hui
– Premier commencement : l’individualité
– Le mal et l’individualité
– Deuxième commencement : la hiérarchie
– Le mal de la hiérarchie
– Troisième commencement : l’initiation

– 2. Économie de l’hospitalité
– En compagnie de soi-même
– Extase et abandon
– L’étranger devient l’ami

– 3. La honte comme forme de vie –
ou : sexualité et spiritualité comme no man’s land et pont
– Une société sans pudeur
– La pudeur, un fruit de l’arbre de la connaissance
– La honte, une relation à soi qui échoue
– L’action de la nouvelle honte
– La nouvelle honte, une porte vers l’arbre de la vie

– 4. La liberté dans un monde numérique –
ou : la terre est la nouvelle transcendance
– Autonomie et machine à vapeur
– De la machine à l’espace de vie technicisé
– La liberté de l’absurde
– Médias de masse et masses humaines
– La vie numérique : retour de l’archaïsme
– L’homme devient objet
– La perte du monde
– La fonction « annuler » (undo)
– La terre devient la transcendance
– Chez soi dans le monde

– 5. Une communauté de ceux qui n’ont rien en commun –
ou : positivité et ingénuité comme visage et parole
– La positivité : la parole du soi chez l’autre
– L’ingénuité : la parole de l’autre chez soi

– 6. Art poétique et poésie de l’hospitalité –
ou : quatre « livres de méditation » de rudolf steiner
– « Un acte d’hospitalité ne peut être que poétique »
– L’espace d’hospitalité : « l’initiation »
– La question de l’étranger : « Le seuil du monde spirituel »
– Du pain pour le voyageur : « La philosophie de la liberté »
– L’amitié : Quatre Drames-Mystères

– 7. Du soleil de la méditation
– Trois découvertes non élucidées des temps modernes
– Leur élucidation par la méditation
– Vivre dans les pensées
– Le Verbe dans le Je

Format Broché - 96 pages
Précisions 14x21
Date de parution 01/10/2017
Traducteur Raymond Burlotte
ISBN 9782852484085