Livres
Pour les nouveaux clients, il faut remplir la partie "s'enregistrer" du menu "connexion", pour les personnes déjà clientes juste la partie "connexion". Les frais de port pour la France métropolitaine, sont offerts à partir de 70 euros d'achat.

Contes pour un musicien

Pascale Bertrand
21,00

Contes pour un Musicien est un recueil de contes sur différents éléments de la théorie musicale : le silence, la mesure, les modes majeur et mineur, les intervalles et la composition on instrumentale d’un orchestre. Ils ont pour but de redonner vie aux notions, si souvent arides, du solfège. Cette œuvre, véritable source d’inspiration, est un merveilleux outil pédagogique. Par leurs images accessibles à tous, ces contes s’adressent aussi bien aux amateurs et professionnels de la musique qu’à un public non averti à partir de 7 ans. Le flûtiste, venu de la Vallée du Mineur, inspira toutes leurs souffrances et leurs peurs puis, dans un souffle qui semblait s’enrouler sur lui-même, il expira une mélodie si mélancolique que chacun pouvait reconnaître ses propres douleurs. De même, le flûtiste venu du Mont Majeur, inspira toutes leurs joies et leurs espérances, puis, dans un souffle qui semblait se dérouler dans l’espace, il expira une musique si lumineuse que chacun pouvait reconnaître son propre enthousiasme pour la vie. Leurs mélodies dialoguaient avec tant de respect et d’écoute que jamais elles ne se heurtaient.

Note de l’auteure

Eurythmiste inspirée par mon travail pédagogique depuis 30 ans, j’ai écrit et édité ce recueil de contes sur les éléments de la théorie musicale. La première édition  (en 2005) ayant connu un beau succès (plus de 1000 exemplaires vendus), j’ai décidé de rééditer ces contes dans un format original et d’y ajouter des illustrations. Cette nouvelle édition, illustrée par Martin Frennet, ancien élève Waldorf, est en format carré ( 15,5cm/15,5cm) et couverture cartonnée, l’intérieur est sur papier couché.

Extrait de La Source du Silence

A la fin d’un été particulièrement caniculaire, on s’aperçut avec effroi que la Source ne coulait plus. Au bout de quelques jours, le bassin était devenu sec ; les arbrisseaux, les fleurs perdirent de leur éclat ; les insectes s’envolèrent vers d’autres contrées. Les habitants n’y trouvèrent plus le havre de paix qu’ils avaient connu…La Source du Silence avait disparu. Au fil des semaines qui suivirent, les musiciens furent comme ensorcelés. Ils se mirent à jouer de plus en plus vite. Certains ne maîtrisaient plus leur instrument. Les mélodies semblaient ne plus respirer, elles devenaient de plus en plus creuses… Les musiciens s’essoufflaient et, épuisés, ils finirent par s’effondrer dans un sommeil profond.

 

Extrait du Chant de l’Homme

Il était une fois un jeune garçon qui vivait dans un petit village au coeur d’une immense forêt. Chaque heure de chaque jour, de l’aube au crépuscule, il se rendait sur la place de l’église, s’installait sur le parvis et, à l’aide d’une vieille bassine et d’un gros balai, il sonnait l’heure. A peine les coups retentissaient dans le bourg que l’on entendait toujours au loin une mélodie presque céleste qui semblait annoncer, elle aussi, comme en écho, le temps qui passe. Une nuit, il vit en songe un grand roi qui jouait de l’orgue tout en haut d’un massif montagneux. Les tuyaux de l’instrument longeaient la falaise qui dominait toute la vallée. La musique, puissante et douce, vibrait jusqu’aux confins du pays. Les notes résonnaient entre elles, certaines, avec harmonie, d’autres, avec tiraillement…

ISBN 9782952676823