Religions
Bienvenue sur notre nouveau site ! Vous avez déjà un compte ? Veuillez réinitialiser votre mot de passe sur la page "Connexion" en cliquant sur "Mot de passe perdu ?"

Le Christ et le monde spirituel

La quête du Saint-Graal

14,00

Citation de Rudolf Steiner

«  Imprégnons-nous des sentiments que peut nous inspirer la façon dont Parsifal a découvert le Graal. Ne nous contentons pas de prêter l’oreille à ce qui s’est passé en surface, c’est-à-dire à l’aspect extérieur des actions du Christ, alors que celles-ci sont d’ordre spirituel.
Parsifal est allé à la recherche de ces actions spirituelles du Christ  ; il se dresse comme le grand symbole de l’unité des religions sur la terre. Devenons capables de comprendre le Christ de telle façon que nous n’interprétions pas faussement ce qu’il nous dira peut-être un jour lorsque l’heure sera venue où son impulsion pourra s’étendre à d’autres religions de la terre.  »
Rudolf Steiner (« La nouvelle quête du Graal  »)

Sommaire

Première conférenceLeipzig, 28 décembre 1913
– La profonde transformation de la vie de l’âme humaine au cours des siècles qui ont précédé et suivi le Mystère du Golgotha. La philosophie grecque, facteur d’approfondissement de la vie de la pensée, allant pourtant de pair avec une impossibilité de comprendre à l’époque le Mystère du Golgotha. Double action d’une force spirituelle sublime  : approfondissement de la vie de la pensée d’une part, impulsion du Christ de l’autre. La théologie de l’apôtre Paul. Concepts gnostiques  : le Père originel, le Silence, les trente et un éons, la divine Sophia, Achamoth, le Fils de Dieu le Père, le Saint-Esprit, le démiurge.

Deuxième conférence29 décembre 1913
– Le manque de compréhension des gnostiques quant au ­rapport entre l’entité du Christ et Jésus de Nazareth. Les Rishis de l’Inde primitive, les disciples de Zarathoustra et les Mages chaldéens auraient été capables de comprendre le Christ incarné. L’or, l’­encens­ et la myrrhe. Le Christ apparaît sur la terre à l’époque la moins apte à le comprendre. Incapacité croissante de la théologie à comprendre le Christ. Les sybilles. Les prophètes et les sibylles de Michel-Ange. Les sybilles, vestiges d’une ancienne sagesse anéantie par l’impulsion du Christ. Paul, descendant des anciens prophètes. Paul et la zone de l’olivier.

Troisième conférence30 décembre 1913
– Les deux enfants Jésus. L’évolution de l’âme humaine au cours de l’évolution terrestre. La triple intervention de l’entité de l’enfant Jésus de Nathan et son action sur le développement des organes sensoriels, sur les organes vitaux et sur l’évolution psychique de l’humanité (penser, sentir, vouloir). Saint Georges, vainqueur du Dragon. Les arts des Muses (Apollon), reflet de ces forces d’harmonisation. Le mythe de Midas et le mythe de Marsyas. Le Christ «  prend âme  » en Apollon.

Quatrième conférence31 décembre 1913
– Répercussions de la triple intervention du Christ à l’époque postatlantéenne. Zarathoustra et sa chronologie. Ahura Mazdâ, Ahriman, Zaruana akarana, Amesa spenta, Yast. Les mystères égyptiens et les mystères chaldéens  : une astrologie. Les mystères grecs  : une météorologie. L’antique sagesse hébraïque  : une géologie. Les prophètes. Culte d’Attis et d’Adonis, préfiguration du Mystère du Golgotha. Jean-Baptiste  : réincarnation d’Élie. Apollon et le laurier, l’apôtre Paul et l’olivier.

Cinquième conférence1er janvier 1914
– L’impulsion du Christ et son action dans les profondeurs de l’inconscient. Constantin, vainqueur de Maxence. Perceval et le Graal. La coupe sacrée. La Pietà de Michel-Ange. Chrétien de Troyes, Wolfram von Eschenbach, Kyot. Le secret de Perceval et la réapparition de l’écriture stellaire. Ganganda greida, le viatique vagabond.

Sixième conférence, 2 janvier 1914
– La fête de Pâques. L’imprégnation christique des révélations spirituelles. Iahvé  : l’union du seigneur de la terre et de la mère lunaire. Jeanne d’Arc, sibylle moderne, pénétrée par le Christ. Les rapports de l’histoire de l’humanité et de l’écriture des étoiles. Johannes Kepler. L’aspect sidéral et l’aspect humain du Graal. Le domaine du prêtre Jean. Ex oriente lux.

Format Broché - 134 pages
Précisions Nouvelle édition 2017, 4e édition
Date de parution 01/01/2017
Traducteur Monique Durr
ISBN 9782852484061